Décrypter le sens propre et le sens figuré en français

Décrypter le sens propre et le sens figuré en français
Table des matières
Note de cet article

Le français est une langue riche et complexe, parsemée de nombreuses expressions dont la compréhension peut parfois sembler déroutante. Parmi celles-ci, on trouve notamment les notions de sens propre et de sens figuré. Comprendre ces deux concepts est essentiel pour maîtriser les subtilités de notre langue.

Qu’est-ce que le sens propre et le sens figuré ?

Dans la communication, les mots employés peuvent être interprétés de différentes manières selon leur contexte d’utilisation. On parle alors de sens propre, qui correspond à la signification première d’un terme, et de sens figuré, qui désigne l’emploi d’un mot dans un sens symbolique ou imagé.

Le sens propre : la signification initiale des mots

Le sens propre est la définition de base d’un mot, telle qu’on la retrouve dans le dictionnaire. Il s’agit en quelque sorte du « sens premier » du terme, celui auquel on pense spontanément lorsqu’on l’entend ou le lit. Par exemple, dans la phrase « La nuit, la Lune illumine le ciel », le mot « Lune » est utilisé dans son sens propre, c’est-à-dire pour désigner notre satellite naturel.

Le sens figuré : jouer avec les symboles et les métaphores

Quant au sens figuré, il implique une utilisation des mots qui dépasse leur signification première. On fait appel à des images, des symboles ou des métaphores pour exprimer une idée ou un sentiment de manière plus poétique ou évocatrice. Par exemple, dans la phrase « Il est dans la Lune », l’utilisation du mot « Lune » n’a rien à voir avec notre satellite naturel ; elle signifie plutôt que la personne concernée rêvasse ou manque d’attention.

Comment distinguer le sens propre du sens figuré ?

Pour déterminer si un mot est utilisé dans son sens propre ou dans un sens figuré, il convient avant tout de comprendre le contexte dans lequel il est employé. Voici quelques astuces pour vous aider dans cette démarche.

1. Identifier les images et les métaphores

Détecter l’usage d’un mot au sens figuré consiste souvent à repérer la présence d’images ou de métaphores. Par exemple, dans la proposition « Elle a un cœur de pierre », on utilise la pierre comme image de la froideur et de l’insensibilité. Cela aide à saisir que le terme « cœur » est ici employé au sens figuré et non pas à son sens propre (organe biologique).

2. Tenir compte du contexte global

  • La situation : Quel est le cadre général de l’échange ? S’agit-il d’une discussion formelle ou plus détendue ? Les situations informelles sont davantage propices aux expressions imagées et aux jeux de mots.
  • Les interlocuteurs : Le registre de langage et l’emploi du sens figuré peuvent varier en fonction des personnes qui discutent. Il est donc important de prendre en compte les caractéristiques de ces dernières (âge, culture, niveau d’éducation…) pour identifier le bon usage des mots.
  • Le ton : L’intonation, les mimiques et les gestes accompagnant les propos peuvent donner des indications sur le sens à attribuer aux mots employés. Par exemple, une expression au sens figuré pourra être soulignée par un clin d’œil ou un sourire malicieux.

3. Chercher les indices dans la syntaxe et le vocabulaire associé

Il peut également être utile de prêter attention à la façon dont les phrases sont construites et aux autres termes qui les composent. Certains mots comme « comme » ou « tel » introduisent souvent des comparaisons figurées (par exemple, « courageux comme un lion »), tandis que les adverbes de manière et certains verbes d’action permettent d’étayer le sens propre d’un terme (exemple : « courir rapidement »).

Exemples de cours illustrant la différence entre sens propre et sens figuré

Pour bien saisir la distinction entre ces deux notions, rien de tel que quelques exemples concrets. Voici plusieurs cas tirés de cours variés, mettant en lumière les usages spécifiques du sens propre et du sens figuré.

Cours de littérature : étudier les figures de style

Dans le cadre d’un cours de littérature, le sens figuré est souvent à l’honneur. Les élèves peuvent ainsi être amenés à identifier et analyser différentes figures de style, comme les métaphores, les allégories, les personnifications ou encore les hyperboles. Ces procédés permettent aux auteurs de donner une dimension supplémentaire à leur texte, en jouant sur les images et les symboles.

Cours de sciences : utiliser un vocabulaire précis

Au contraire, dans un cours de sciences (physique, chimie, biologie…), on privilégiera généralement l’emploi du sens propre des mots. Il conviendra de maîtriser un lexique technique et rigoureux, afin d’éviter toute confusion possible entre les différentes notions abordées. Le langage y étant plus formel, il sera nécessaire de faire preuve de clarté et de concision dans l’exposé de vos propos.

Cours de philosophie : jouer avec les ambiguïtés

Enfin, la question du sens propre et du sens figuré peut également trouver sa place dans un cours de philosophie. L’étude des concepts et des idées passe parfois par l’analyse de textes où les deux niveaux de lecture se mêlent, rendant l’interprétation délicate et sujette à discussion. Cela invite ainsi à développer un esprit critique et à réfléchir sur la manière dont la langue peut influencer notre perception du monde.

Pourquoi maîtriser la différence entre sens propre et sens figuré ?

Comprendre l’opposition entre sens propre et sens figuré est incontestablement une étape cruciale dans l’apprentissage du français. En effet, cela permet de :

  • Décrypter les messages véhiculés par un texte ou un discours
  • Renforcer sa compréhension globale d’une langue
  • Affiner son sens de l’analyse et son esprit critique
  • Adapter son langage et son registre en fonction des situations et des interlocuteurs
  • Respecter les exigences sociales et culturelles liées à la communication.

En bref, maîtriser la différence entre sens propre et sens figuré contribue grandement à l’enrichissement de nos compétences linguistiques et facilite notre intégration au sein d’un groupe social et culturel.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp