Aujourd’hui, de plus en plus de personnes souhaitent changer d’activités professionnelles. Pour ce faire, ces dernières prennent par des organismes mis en place pour acquérir de nouvelles compétences afin d’optimiser leur reconversion. La plupart de ces personnes se tournent vers le CPF, un dispositif qui facilite l’accès à la formation des personnes actives. Avez-vous un projet qui nécessite votre reconversion professionnelle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la reconversion professionnelle et les conditions d’utilisation du CPF.

Que retenir du CPF de transition professionnelle ?

Le CPF de transition professionnelle encore appelé projet de transition professionnelle constitue une modalité unique de mobilisation du CPF. Celui-ci est destiné spécifiquement aux salariés qui souhaitent changer de profession. Cela dit, l’objectif de cette modalité est de permettre à ces personnes actives de bénéficier des formations nécessaires afin d’optimiser leur reconversion.

Le projet de transition professionnelle est lancé depuis le 1er janvier 2019 et remplace désormais le CIF. Pour la reconversion, ce dernier vous offre deux avantages. Premièrement, le PTF vous permet d’obtenir un congé de longue durée pour que vous puissiez finaliser votre formation. En deuxième point, il vous permet de maintenir une partie de votre rémunération. Notez que ces différents avantages liés au CPF de transition professionnelle sont assujettis à certaines conditions notamment avec l’autorisation de votre employeur.

Quelles sont les exigences requises pour le CPF de transition professionnelle ?

Avant de vous assurer que vous êtes éligible au CPF de transition, il est important de maîtriser ses différentes exigences. En plus d’être réservé uniquement aux salariés, le CPF de transition professionnelle est accessible en fonction de votre ancienneté.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quel est le meilleur site pour trouver un stage ?

Les conditions d’ancienneté

Les conditions d’ancienneté prennent généralement deux types de contrats : CDI et CDD. Si vous êtes un salarié en CDI, vous devez disposer au minimum de 24 mois d’activité. Vous pouvez être éligible si vous avez effectué une année au sein d’une entreprise. Pour les salariés en CDD, il est important que vous justifiiez de deux ans d’activité durant les cinq dernières années. Si vous êtes à terme de votre contrat, vous pouvez effectuer votre demande de financement et de congé durant les 6 mois après votre CDD.

Néanmoins, il faut noter que ces conditions n’incluent pas une certaine catégorie de personnes. Il s’agit notamment des personnes handicapées qui jouissent d’un statut OETH. Les travailleurs licenciés pour une raison économique ou pour motif d’inaptitude ne sont pas soumis à ces conditions.

Le dossier à fournir

Pour bénéficier du financement du projet de transition professionnel, vous devez indubitablement adresser un dossier à la commission paritaire interprofessionnelle régionale. Pour obtenir la validation de votre demande, il est indispensable de fournir des informations conformes aux différentes exigences.

Cela dit, dans votre dossier, vous devez identifier clairement la formation que vous désirez suivre. Aussi, vous devez obtenir l’accord de votre employeur. Il est également important d’ajouter à votre demande le bilan de positionnement. Ici, il s’agit de relever vos différents acquis en termes de compétences antérieures. Vous devez également identifier avec précision le parcours de formation en conformité avec votre projet de transition professionnelle.

Bon à savoir : quelle formation choisir ?

Comme mentionné plus haut, pour bénéficier du financement, vous devez élaborer un plan de reconversion professionnelle qui répond aux conditions dudit dispositif. Le choix de la formation fait partie intégrante de ces exigences. Pour obtenir un avis favorable à votre demande de financement, il est primordial de sélectionner une formation éligible au CPF. Pour savoir si votre formation est finançable, vous pouvez visiter le site du CPF. Sur cette plateforme, vous trouverez sans doute la liste des différentes formations éligibles.

Vous pouvez aussi découvrir :  Comment gagner de l'argent sur internet en 2022 à partir de 0 ?

De même, vous pouvez également choisir une formation relative à un métier mentionné dans le Code du travail. Le CPF de transition professionnelle peut aussi financer une certaine catégorie de formation. On peut citer entre autres la formation pour l’obtention des permis de conduire B et C, la formation et l’accompagnement pour les créateurs et repreneurs d’entreprise, etc.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales