Quelles sont les meilleures précautions à prendre lorsque j’investis dans l’or ?

investissement dans lor
Table des matières
Note de cet article

L’or est un actif qui a démontré sa capacité à conserver sa valeur et à se révéler comme un investissement à long terme intéressant. Cependant, avant de se lancer dans un investissement dans l’or, il est important de comprendre certains principes et d’évaluer le risque et le rendement associés à cette stratégie. Dans cet article, nous passerons en revue les différentes précautions à prendre pour investir dans l’or. Prêt à en savoir plus ? Continuons !

Qu’entend-on par investissement dans l’or ?

L’investissement dans l’or peut prendre différentes formes qui ne nécessitent pas exactement les mêmes contrôles, ni le même risque. Il est important de se renseigner auprès d’un professionnel pour en savoir plus.

La méthode la plus efficace pour investir dans l’or consiste à acheter de l’or physique (des pièces d’or, par exemple) directement auprès d’un professionnel agréé, avec l’intention de réaliser un gain d’investissement lorsque vous le vendrez. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un lieu de stockage sûr.

Vous pouvez également investir dans l' »or papier » en achetant des produits financiers indexés sur le cours de l’or auprès d’un intermédiaire du secteur financier ou en confiant directement vos liquidités à des experts dans le cadre d’un mandat de gestion. Les experts qui proposent cette méthode conservent l’or, l’achètent, puis le revendent en fonction du cours. Il s’agit d’une activité légalement réglementée ; les professionnels qui offrent de tels services doivent être enregistrés auprès de l’AMF. À ce jour, aucun professionnel inscrit sur la liste blanche de l’AMF ne peut proposer des services d’investissement dans l’or.

Investir dans l’or : Les bons réflexes

Avant d’investir, vous devez savoir quelle forme votre investissement est susceptible de prendre.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez pour investir, il existe de nombreuses fraudes, notamment en ligne sur Internet. Veillez à vérifier si la personne avec laquelle vous souhaitez travailler dispose des autorisations nécessaires pour vous proposer un investissement. Vous pouvez consulter nos listes noires, mais attention, elles ne sont pas exhaustives et ce n’est pas parce qu’un site n’y figure pas qu’il est digne de confiance.

Le marché de l’or est un investissement risqué, même si vous êtes un professionnel agréé. Avant d’investir, constituez votre propre fonds de sécurité. N’investissez que l’argent que vous êtes prêt à risquer. Pour minimiser le risque, diversifiez vos investissements et ne misez pas uniquement sur l’or. L’or physique est un investissement à long terme (idéalement dans les 10 ans). N’achetez que si vous êtes certain que vous n’aurez pas besoin de votre argent dans les prochaines années, sinon vous risquez de devoir le vendre à un prix inférieur à celui auquel vous l’avez acheté.

Avant d’effectuer la transaction Avant d’effectuer l’achat, vérifiez les prix fournis et le prix auquel vous serez facturé. Renseignez-vous sur les frais facturés, puis comparez les prix. Prenez en considération les coûts à chaque phase de votre investissement Achat (frais) stockage (si or physique) ou conservation (si produit financier), fiscalité, revente et revente.

Le cadre juridique qui régit la vente et l’achat d’or

L’or n’est pas soumis aux mêmes règles commerciales que tous les autres produits. Vous pouvez bénéficier de la loi Hamon sur la consommation qui exige la création d’un contrat décrivant tous les aspects de l’achat. Si vous voulez annuler votre achat et que vous l’avez effectué par l’intermédiaire d’un détaillant et que vous ne pouvez pas le faire, vous ne disposez que de 24 heures supplémentaires, au lieu de 14 jours. Si vous avez effectué votre achat par l’intermédiaire d’une foire, ou au cours d’un salon ou d’un événement, à moins qu’un contrat n’ait été signé par les deux parties, vous ne pourrez pas bénéficier du délai de rétractation.

Comment s’assurer de la crédibilité de vos contacts ?

Si vous choisissez une entreprise spécialisée dans l’achat et la vente d’or et d’argent, vous pouvez être certain d’être couvert, en particulier si vous avez reçu des recommandations sur l’entreprise de la part de membres de votre famille et d’amis. Veillez à examiner les offres des différents magasins et méfiez-vous des offres trop alléchantes.

La DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) examine et enregistre le taux élevé de fraude dans ce type de commerce, et le sanctionne par des amendes et, parfois, par la possibilité de fermeture. La caractéristique des escrocs est de déjouer les autorités, en volant les bénéfices de leur fraude et en disparaissant sans laisser de traces.

Examiner les cartes

La première étape consiste à déterminer l’authenticité et la présence des poinçons. Chaque ouvrage en or est accompagné de deux poinçons : le poinçon de titre et le poinçon de maître.

  1. Le poinçon de titre est le poinçon de garantie, qui garantit la pureté des alliages d’or utilisés dans le processus de fabrication, et par conséquent la quantité d’or qui est reçue.
  2. Le poinçon de maître ou le poinçon de responsabilité se présente sous la forme d’un losange (ou d’un ovale, parfois) et les lettres y sont apposées. Il s’agit de la signature de l’orfèvre.

Les bijoux en or se distinguent par leur propre poinçon, de forme carrée.

Les plus connus sont caractéristiques :

  • Le trèfle pour les 9 carats d’or 375 millièmes ;
  • La coquille Saint-Jacques pour l’or 14 carats avec 585 millièmes.
  • La tête d’aigle pour l’or 18 carats, 750 millièmes ;
  • La tête d’aigle encadrée en or pour l’or 22 carats, 916 millièmes de carat ;
  • L’hippocampe pour l’or 24 carats de 999 millièmes.
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp