Pôle emploi est la structure publique en charge de faire la promotion de l’emploi. Elle drainait encore du monde sur son site internet et dans ses agences. Ceci, jusqu’à l’essor des agences d’intérim et des plateformes digitales qui sont de véritables alternatives pour la recherche d’emploi. Ces différentes alternatives disposent de plusieurs options qui augmentent les chances des chômeurs et professionnels de trouver un emploi. Apprenez-en plus ici.

Les agences d’intérim

Les agences d’intérim sont en première position en ce qui concerne les alternatives à pôle Emploi. Ces agences qui sont pour la plupart des cabinets, aident les entreprises à avoir des personnes compétentes à leur disposition. Elles recrutent généralement pour compléter l’effectif d’une entreprise en cas de surcroît d’activité, pour des postes saisonniers ou pour effectuer un remplacement de personnel.

Les agences de placement de personnel proposent un contrat intérimaire aux personnes recrutées et les envoient en mission au sein de l’entreprise cliente. L’employé intérimaire exécute toutes les tâches qui lui sont confiées dans l’entreprise dans laquelle il est placé, mais il perçoit sa rémunération chez l’agence de placement.

Entre l’employé et l’agence d’intérim, il existe un contrat de mission. En cas d’absence de plusieurs jours, celui-ci est remplacé pour que le contrat de mise à disposition qui lie l’entreprise cliente au cabinet de recrutement soit exécuté.

Les plateformes spécialisées en offres d’emploi

En dehors des agences d’intérim, il existe des sites internet qui sont spécialisés dans le recrutement de personnel. Leur mode de fonctionnement diffère de celui des agences d’intérim. Ils ne proposent aucun contrat aux candidats. Ils créent un marché virtuel pour les entreprises et les demandeurs d’emploi.

Vous pouvez aussi découvrir :  Peut-on expliquer scientifiquement l'astrologie ?

Les demandeurs créent un profil professionnel avec des informations vraies puis choisissent leurs domaines de compétences ainsi que le type de contrat de travail (CDD, CDI, Stage, Intérim) qu’ils souhaitent avoir. Ils reçoivent en notification dans leur boîte mail les offres d’emploi qui correspondent au profil dressé sur la plateforme.

En dehors des notifications, les demandeurs d’emploi ont aussi accès à toutes les offres de recrutement lancées sur le site. Si une des offres les intéresse, ils peuvent y postuler en envoyant leur dossier de candidature. Ce dernier est composé généralement d’une lettre de motivation, du curriculum vitæ et de leur profil.

Après chaque envoi de candidature, un accusé de réception est adressé par mail au candidat. L’entreprise se réserve de donner une suite favorable ou non à la candidature. Sur certaines plateformes, le candidat a la possibilité depuis son compte de savoir si le processus de recrutement est bouclé ou toujours en cours.

Les réseaux sociaux

La dernière alternative à Pôle Emploi qui attire un grand monde ce sont les réseaux sociaux. De plus en plus de professionnels et de demandeurs d’emploi s’abonnent à la page des entreprises pour être informés des offres de recrutement. Ils sont informés de l’actualité de l’entreprise et scrutent chaque opportunité pour tenter leur chance d’être embauché.

Le réseau social le plus prisé par les demandeurs d’emploi est LinkedIn. Il s’agit d’un média social qui est exclusivement dédié aux entreprises et aux professionnels. Les étudiants aussi peuvent y avoir un compte et l’animer. Sur ce média professionnel, les demandeurs d’emploi ou professionnels font des publications de façon fréquente sur des thématiques en rapport à leur domaine de compétence afin d’attirer l’œil des recruteurs.

Vous pouvez aussi découvrir :  Être sur LinkedIn m'aide-t-il vraiment à trouver un emploi ?

Il s’agit en réalité d’une sorte de marketing personnel pour se rendre visible et accroître sa notoriété. Pour augmenter sa chance de se faire recruter, un candidat peut souscrire à une offre premium pour voir son profil boosté et connaître les entreprises qui ont visité son profil.

En résumé, il faut retenir que pôle emploi n’a plus la cote dont il jouissait à sa création. Les agences d’intérim, les sites spécialisés et les réseaux sociaux lui ont volé la vedette. Toutefois, ces alternatives ne sauraient jouer certains rôles comme celui de verser des primes aux chômeurs.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales