Parmi les chômeurs, il n’y a pas que ceux qui n’ont pas un niveau moyen. On compte dans leur rang, un grand nombre de personnes ayant des diplômes qui peinent eux aussi à décrocher un emploi. Un constat qui est plutôt surprenant quand on sait que les entreprises sont à la recherche des personnes compétentes pour avoir une croissance accélérée. Plusieurs raisons expliquent ce triste constat. Découvrez-les ici.

L’impression des recruteurs par rapport aux compétences des surdiplômés

La première raison qui mérite d’être évoquée comme obstacle est le ressenti des recruteurs sur les compétences et les attentes du candidat surdiplômé. En effet, le premier réflexe d’un recruteur lorsqu’il consulte le dossier d’un candidat est de voir si celui-ci a les compétences pour occuper le poste à pourvoir.

S’il constate qu’il a les diplômes et les compétences requis, il accorde de l’intérêt au profil du candidat. Par contre, s’il constate que les diplômes cités dans le dossier sont plus élevés que ceux exigés pour obtenir, cela suscite des inquiétudes voire des débats. Dans le meilleur des cas, il peut prendre l’initiative d’inviter le candidat à un entretien afin de connaître ses motivations à postuler pour un poste inférieur.

Manque d’expériences professionnelles

Trop souvent, les personnes ayant plusieurs diplômes ont très peu d’expérience professionnelle. Elles passent plusieurs années à étudier pour obtenir leurs diplômes. Le manque d’expériences professionnelles est un handicap sérieux pour tout type de personne aspirant à un emploi. Pour cause, les entreprises cherchent des candidats qui sont réellement employables et feront preuve d’une grande autonomie.

Elles ne prennent pas de risque surtout lorsqu’une phase de formation n’est pas au préalable prévue pendant la phase d’intégration de la nouvelle recrue.

Difficulté pour les entreprises de rémunérer en fonction des diplômes

La deuxième raison qui empêche les surdiplômés de décrocher un emploi est d’ordre financier. En effet, chaque entreprise qui souhaite recruter du personnel propose une rémunération en tenant compte de sa trésorerie. Même si le besoin en compétence se ressent, la rémunération à proposer est un facteur qui peut jouer contre les demandeurs d’emploi ayant beaucoup de diplômes.

Si l’entreprise n’est pas en mesure de payer à la hauteur du diplôme présenté, elle fera simplement appel à un candidat ayant les mêmes expériences et compétences mais qui a un diplôme inférieur. Pour les entreprises, la recherche du profit passe en priorité avant tout autre chose, surtout quand elles sont en début d’activité.

Peur de la séparation dans le futur

Les entreprises sont à la recherche d’employés qui sont prêts à travailler pour la réalisation de leur vision sur le long terme. Le processus de recrutement étant long et parfois onéreux, elles n’entendent pas embaucher un employé qui les abandonnera en cours de chemin. Ainsi, lorsqu’une entreprise est en face du dossier d’un surdiplômé, elle y accorde moins d’importance. Elle pense généralement que l’employé cherchera d’autres opportunités professionnelles plus intéressantes dans le futur.

En plus de cette peur, les recruteurs ont aussi à cœur la préservation d’un climat paisible au sein de l’entreprise. Un employé surdiplômé n’hésitera pas à tenir tête à ses supérieurs ou à en redire sur les méthodes de travail. Ce qui constitue un frein au développement de l’entreprise.

Incapacité à définir une vision

Un candidat qui a plusieurs diplômes peut être considéré comme quelqu’un qui a manqué de vision dans ses études. Aux yeux de certains recruteurs, le candidat n’a pas de grandes capacités intellectuelles pour travailler sur de grands projets ou pour se projeter dans l’avenir. Il sera difficile pour ce candidat de décrocher rapidement un emploi.

En résumé, les entreprises émettent beaucoup de réserve quant à la candidature des personnes surdiplômées. Elles pensent à une rupture de contrat à l’improviste, à des cas d’indiscipline ou d’insubordination et au manque d’expériences professionnelles. Si vous êtes dans ce cas, il serait plus sage de présenter un diplôme correspondant au poste à pourvoir afin de maximiser vos chances de l’obtenir.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales