Zoom sur le métier : Technicienne contrôle qualité en chimie
Technicien contrôle qualité en chimie (Définition, Missions et Rôle)

Détergents, cosmétiques, peintures, engrais… sont quelques-uns des produits qui n’existeraient pas sans l’industrie chimique. Le contrôle qualité joue un rôle clé pour garantir que les produits sont conformes aux spécificités attendues. Au sein d’un laboratoire, le technicien de controle qualité que vous êtes peut intervenir à différentes étapes : matières premières, « en cours de fabrication », produits finis, produits défectueux retournés par les clients…

Planifier le travail

Selon les cas, vous réalisez des mesures ou des analyses physico-chimiques pour vérifier la composition d’un produit ou sa granulométrie. Vous rechercher des traces d’impuretés. Vous vous assurez que le dosage d’un ou plusieurs « ingrédients » dans un mélange est correct… Devant votre paillasse, vous pouvez aussi examiner la stabilité d’un mélange ou les propriétés d’une substance dans le temps.

Mettre en œvre les techniques d’analyses

Vous recevez certains échantillons des ateliers ou des fournisseurs. Vous pouvez aussi les prélever vous-même selon des modes opératoires précis. Vous devez ensuite les conditionner correctement pour que les résultats des analyses ne soient pas faussés. Le poids de l’échantillon ou la quantité de produit, son degré éventuel de dilution sont des paramètres parmi les plus courants. Avant d’être examinés, les échantillons font parfois l’objet de traitements préliminaires, adaptés aux techniques d’analyse mise enoeuvre : dissolution dans des solvants, dilution, mélange avec un réactif, broyage pour obtenir une poudre fine…

Varier les méthodes de mesure

Vous règlez des appareils de mesure complexes et pouvez mettre en oeuvre une grande variété de techniques. Vous disposez de toute une variété de procédés pour séparer les constituants d’un produit : centrifugation, extraction au sein d’un liquide ou sur une surface, chromatographie, gazeuse ou liquide, électrophorèse… Les méthodes de mesure sont-elles aussi très variées, s’attachant à déterminer des paramètres physico-chimiques (point d’ébullition ou de fusion…) ou s’appuyant sur des réactions chimiques ou électrochimiques. Très courante, la spectrométrie qui consiste à mesurer la radiation électromagnétique d’une molécule, comporte elle aussi de nombreuses variantes…

Utiliser des étalons

Quelle que soit la méthode utilisée, pour en mesurer l’exactitude, vous utilisez fréquemment des étalons, substances dont les propriétés sont connues par avance et qui subit les mêmes analyses que les échantillons étudiés. Aujourd’hui, l’informatique est un allié de poids pour tous les techniciens de laboratoire. La plupart des instruments de mesure utilisés sont pilotés par un ordinateur ou couplés à celui-ci. Consultés à l’écran, les résultats bruts obtenus peuvent rapidement donner lieu à différentes analyses statistiques (écarts entre les résultats, calcul d’erreur…), être comparés avec ceux qui sont attendus, donner lieu à l’édition de graphiques…

Avec tous ces éléments, vous devez porter une appréciation sur la validité des mesures successives effectuées ou déclarer par exemple si les lots examinés respectent bien les normes de qualité de l’entreprise.

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales