Zoom sur le métier : Souscriptrice
Souscripteur (Définition, Missions et Rôle)

Posséder une entreprise est une chose, savoir la protéger en est une autre. Incendie, cambriolage, dégâts des eaux, intempéries… sont les bêtes noires de tous les responsables. Que ce soit sur un chantier de construction, sur un site industriel ou dans un domaine agricole, il vaut mieux garantir ces arrières avec un souscripteur.

Souscrire une assurance

Vous occupez un poste clé dans les métiers de l’assurance. C’est vous qui décidez ou non de garantir un risque lié à une activité professionnelle. Vous définissez alors les conditions de garantie et calculez le montant des primes à payer par l’assuré.

Evaluer les risques

Votre première mission : étudier avec soin le dossier du candidat. Vous devez savoir apprécier les risques encourus par votre compagnie en acceptant de prendre encharge tel ou tel client. Des grosses sommes d’argent sont en jeu et vous n’avez pas le droit à l’erreur. Que ce soit pour une usine, un chantier de construction ou une exploitation agricole, vous n’hésitez pas à vous déplacer sur le terrain pour voir la nature des biens ou des personnes à assurer. Parfois, vous sollicitez des inspecteurs vérificateurs pour visiter les sites. Dans tous les cas, pour prendre une décision, vous, souscripteur, prenez en compte la politique globale de votre compagnie. Vous vous appuyez également sur le réseau de distribution (agents généraux, courtiers) pour proposer un contrat.

Rédiger les contrats, assurer le suivi

Après avoir estimé les risques, vous définissez les termes du contrat. Pour cela, vous devez adapter les clauses standards habituellement proposées par votre compagnie, pour faire du « sur-mesure ». Vous fixez alors les conditions de garanties et définissez le montant de la prime correspondante.Une fois le contrat signé, vous participez activement à son suivi. En effet, si l’activité du professionnel assuré se développe, vous procédez aux ajustements nécessaires pour couvrir les nouveaux risques.

On vous sollicite également en amont pour mettre au point de nouveaux produits. Vous participez activement avec les actuaires et les chargés d’études marketing, à l’adaptation des produits d’assurance dans le temps, en fonction des objectifs commerciaux de votre société.

Se spécialiser et mieux garantir

En ayant des connaissances pointues dans tel ou tel domaine, vous serez plus à l’aise pour évaluer les risques auxquels votre client peut être confronté. Vous êtes un spécialiste des questions juridiques et techniques ayant trait aux contrats d’assurances. Pour répondre de façon pertinente aux besoins d’un marché, vous pouvez, au terme de plusieurs années d’expérience, vous spécialiser dans un domaine précis de l’assurance : immobilier, inspection commerciale, transport de marchandises, industries chimiques, réassurance… Toutefois, vous devez rester attentif aux autres branches professionnelles afin de pouvoir évoluer.

Les entreprises ne prennent que des risques calculés et, grâce à vous, elles sont à l’abri des mauvaises surprises !

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales