Zoom sur le métier : Pédologue (Définition, Missions et Rôle)

Extension d’un site industriel, construction d’un gazoduc, mise en terre de conduites, tunnel… Tout chantier ravage les structures naturelles des sols. Pédologue, vos fouilles, sondages et prélèvements permettent d’évaluer l’état des sols, leur évolution, l’impact d’un aménagement, leur possible dégradation, leur capacité à être cultivés ou à absorber la pluie.

Etudier le sol

Spécialiste de la science des sols, vous étudiez les aspects physico-chimiques c’est-à-dire les propriétés des sols et leurs applications agricoles pratiques. Vous étudiez aussi leur aspect dynamique : formation et évolution des sols. Vous commencez par repérer les points d’observation, puis creusez une fosse pédologique, préparez la collecte de l’information et étudiez l’environnement (géologie, végétation…). Vous analysez ensuite les éléments relatifs au sol proprement dit. Ainsi,vous découpez la tranche pédologique observable (solum) en horizons. Vous recensez, classifiez et analysez les caractéristiques de ces horizons (profondeur, épaisseur, couleur, texture, acidité, taux bactériologique…) en laboratoire.

Rechercher et cartographier

Vous débutez votre travail par la collecte de documents et de renseignements. Le volet historique est fondamental, de façon à ne pas travailler à l’aveugle et à rendre pertinentes et efficaces les observations. Puis, les résultats de vos recherches vous permettent de caractériser les sols et de numériser les données afin d’élaborer une carte des sols pour déterminer sa future utilisation. Vous pouvez, par exemple, à la demande des agriculteurs, réaliser une carte des sols pour gérer au mieux la fertilisation de la terre.

Conseiller et alerter

Votre connaissance du sol vous permet d’informer, de conseiller ou même de tirer la sonnette d’alarme. A partir de votre analyse, vous pouvez déterminer la capacité des sols pour telle ou telle culture, la meilleure façon de les traiter. En amont des projets de construction ou d’installation, vous pouvez déterminer si un site est apte à recevoir telle ou telle industrie ou indiquer les aménagements susceptibles de le rendre viable aux entreprises ou aux stockages. En aval, vous déterminez si des friches industrielles peuvent devenir un site réaménageable. Vous tenez compte alors de la présence de réseaux et d’ouvrages souterrains, des fondations, des dépôts de déchets, de sous-produits de l’activité industrielle et de pollutions éventuelles. Votre étude permet de conclure à la faisabilité d’un réaménagement et précise, selon la nature des sols, l’utilisation possible des différents secteurs en fonction des conditions de constructivité.

Mettre en garde sur les pollutions du sol et des eaux provoquées par les pratiques des activités urbaines, industrielles ou agricoles fait partie de vos plaidoiries habituelles… D’ailleurs, ne vous a-t-on pas surnommé «l’Avocat des sols» ?

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales