Zoom sur le métier : Ingénieure réservoir
Ingénieur réservoir (Définition, Missions et Rôle)

Pétrodollars, flambée des prix, cartels’ Le pétrole fait toujours autant parler de lui, d’autant plus avec les menaces d’épuisement de cette ressource naturelle. On ne sait récupérer, en moyenne, que 35% du pétrole contenu dans un gisement. Ingénieur réservoir, vous avez pour mission d’étudier le potentiel de production des gisements ainsi que les moyens techniques à mettre en oeuvre pour optimiser les taux de récupération.

Etudier le gisement

Au carrefour de l’exploration et de la production, vous interprétez et intégrez toutes les données réservoir d’un champ pour évaluer un gisement et son potentiel de production. Tout commence avec les études sismiques des géosciences qui vont vous permettre de visualiser les différentes couches du sous-sols. Vous décrivez le gisement à partir de données sur la roche-réservoir (taille, propriétés, qualités, pression, température, etc) et sur les fluides qu’elle contient. Vous traitez ces données en utilisant des lois physiques afin de prévoir le comportement du gisement. Vous essayez de comprendre le déplacement du pétrole, de l’eau et du gaz dans le réservoir, depuis les pores de la roche jusqu’au puits. Vous essayez aussi de trouver de nouvelles cibles de forage pour optimiser la production. Vous créez ensuite un modèle numérique afin de reproduire le gisement de manière simplifiée mais la plus réaliste possible.

Elaborer des scénarios de développement

A partir de ce modèle géologique numérique, vous procédez à des estimations, tant sur le potentiel de production du gisement, que sur soncomportement ou son évolution possible. Vous simulez le comportement du réservoir grâce à de puissants logiciels de calcul et vous pouvez, par exemple, estimer la quantité de pétrole que vous pourriez espérer produire dans un an ou dans dix ans. Vous déterminez ainsi le scénario optimum : économie/production/récupération. Vous élaborez des schémas de développement qui se concrétisent par des recommandations précises : nombre, nature et emplacement des futurs puits de production, calendrier des forages, profils de production. Vos outils vont du simple calcul manuel effectué sur papier au simulateur de pointe nécessitant un support informatique important.

Suivre la production

Vous pouvez occuper un poste plus opérationnel sur le terrain, de suivi de gisements en production. L’objectif est de veiller au quotidien sur l’évolution de la production pour l’augmenter. Concrètement, chaque jour, vous recevez des données en temps réel des puits. Vous analysez en permanence des températures, des pressions, des variations de production… Vous les interprétez pour vérifier que la production se déroule comme prévu. Vous agissez en fonction des réactions du réservoir et notamment des variations de pression. Toutes ces données vous permettent de mettre en place un monitoring de la production pour l’optimisation de la production et des taux derécupération et en cas de ralentissement, comprendre les raisons et essayer d’apporter les correctifs nécessaires.

Vous êtes en quelque sorte le Mr Plus de l’or noir ! Quels que soient les rebondissements du contexte énergétique, nos besoins en hydrocarbures ne cessent d’augmenter. A vous donc d’imaginer des solutions pour renouveler et augmenter les réserves d’hydrocarbures !

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales