Zoom sur le métier : Conceptrice de mode opératoire
Concepteur de mode opératoire (Définition, Missions et Rôle)

Pour répondre aux enjeux d’un développement durable et léguer aux générations futures un environnement équilibré, les scientifiques en prise directe avec la Terre sont incontournables. En tant que spécialiste de l’acquisition des données de terrain et concepteur de mode opératoire, vous effectuez des mesures portant sur la caractérisation physique, hydraulique, mécanique, et thermique des milieux.

Réaliser des mesures

Vous recueillez des données soit à partir de prélèvements,soit par mesures directes. Le prélèvement, quelles que soient les mesures et analyses auxquelles vous le soumettez, doit être représentatif et de qualité. Aussi, vous suivez un protocole éprouvé : prélèvements, conditionnement,transport. Vous pouvez réaliser deux types de mesure. En laboratoire, vous utilisez des appareils issus de l’industrie, les conditions opératoires sont bien maîtrisées, l’analyse se fait en routine. Sur le terrain, vous devez souvent faire face à des situations différentes, en étant soumis à des contraintes de climat, d’environnement, de travaux de chantier, de délai, etc. En dehors de mesures simples, – conductivité, pH, température, etc, vous échappez difficilement à un minimum de conception adaptée au sujet à traiter. De plus, en raison de l’évolution des techniques et des appareillages, vous travaillez de plus en plus avec l’outil informatique. Les données ainsi recueillies sont de meilleure qualité et plus importantes.

Définir le mode opératoire

Le développement d’appareillage de mesure tant pour le laboratoire que pour le terrain est souvent la base de votre activité. Vous pouvez utiliser du matériel spécialisé, déjà fabriqué, mais les fournisseurs dans votre domaine sont rares. Votre travail se limite alors à un rôle d’intégrateur. Vous devez trouver les équipements industriels correspondant au besoin (capteurs, centrales d’acquisition, éléments mécaniques ou hydrauliques…) puis les assembler. Face à un besoin plus complexe, vous êtes souvent amené à développer un équipement ou un banc d’essai. Vous pouvez aussi faire appel à un bureau d’études spécialisé et contrôlez ensuite le travail dessous-traitants. La caractérisation du milieu se fait à partir de travaux en surface ou en forage. La mesure en forage, même à profondeur modeste (perméabilité, charge hydraulique, contraintes naturelles) exige que vous mettiez au point des équipements adaptés à ces conditions de mesure particulièrement difficiles.

Travailler en équipe

Pour une surveillance de site (auscultation), la phase de conception, en début d’étude, vous amène à travailler en équipe avec des hydrogéologues, géotechniciens… De même, pour l’auscultation de travaux en souterrain, vous avez besoin de l’analyse préalable des paramètres à mesurer et de l’estimation des amplitudes attendues. Le pilotage de l’avancement d’un tunnelier relève par contre d’une logique industrielle incombant au constructeur de ces matériels.

Gestion des déchets, traitement des pollutions ou protection du patrimoine géologique fait donc partie de vos préoccupations quotidiennes. Vous êtes en quelque sorte le «Mr Propre» de la planète !

La pollution ne pourra pas se cacher de vos appareils de mesure !

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales