Zoom sur le métier : Auditrice qualité
Auditeur qualité (Définition, Missions et Rôle)

La notion de qualité est indissociable de l’industrie. Qu’il s’agisse de respecter les normes et standards dans l’industrie chimique, pharmaceutique, ou encore dans l’agro-alimentaire, de protéger les personnels ou de garantir aux consommateurs la conformité des produits, la mise en place de la qualité est un enjeu majeur aujourd’hui. La certification, qui en est la démonstration évidente, est un des rôles essentiels de l’auditeur qualité. Mais il pourra aussi être amené à faire des contrôles, ou à faire de la formation.

La certification

Vous procédez aux audits d’évaluation et d’habilitation à l’attention d’un comité de certification. Pour cela, vous vous déplacez sur les sites des opérateurs concernés par la demande de certification, où vous vérifiez les compétences et les connaissances requises au sein des entreprises (personnel qualifié, présence d’un système de qualité…). Vous recueillez les pièces justificatives (organigramme, plan d’assurance qualité…). Vous observez les conditions de production, etc. À l’issue de ce travail, vous établissez un rapport à l’attention du comité certificateur, dans lequel vous émettez certaines préconisations. L’entreprise que vous auditez est suspendue à votre avis. Certification directe, période probatoire, dysfonctionnements majeurs ? L’enjeu est important.

Le contrôle

Une autre facette du métier est le contrôle direct. Vous réalisez des audits de contrôle selon une planification et des consignes réglementaires, éventuellement renforcées par le comité de certification : prise de rendez-vous, envoi préalable du plan d’audit, évaluation des actions correctives pour les anomalies constatées antérieurement, constat des éventuels défauts de conformité sur des fiches d’action corrective et préventive, ? Vous dialoguez avec l’opérateur, au sujet des mesures qu’il envisage pour corriger les anomalies, et vous rédigez le rapport de contrôle.

Un métier original

Auditeur qualité n’est pas un métier comme les autres. Vous devez être curieux et observateurs, savoir vous mettre à la place du client qui recherche des éléments de confiance, adapter votre comportement à la personnalité de l’audité, ne pas perdre la maîtrise de l’entretien, ne pas tomber dans le tourisme industriel, suivre la logique du processus ou remonter le fonctionnement dans le temps, vous intéresser aux dysfonctionnements, ne pas quitter une piste sans avoir conclu, conclure sur le processus audité et non sur les personnes’ Il y a de nombreux pièges : ne pas faire du conseil, ne pas avoir des exigences excessives en matière de formalisation, arriver sans « a priori » sur les méthodes à utiliser, ne pas porter de jugement de valeur sur les solutions adoptées, savoir se contenter de constats documentaires et formels, … Pas forcément simple !

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales