Zoom sur le métier : Administratrice de logiciel de laboratoire
Administrateur de logiciel de laboratoire (Définition, Missions et Rôle)

L’informatique est aujourd’hui omniprésente dans le laboratoire. Gestion du cahier de laboratoire, recueil, traitement et archivage des données, production des rapports d’analyse, sont autant de tâches que réalisent aujourd’hui des logiciels spécialisés, souvent très onéreux, et toujours complexes. Adapter ces outils au fonctionnement du laboratoire, et garantir l’intégrité des données tout au long de l’exploitation est la mission de l’administrateur de logiciel de laboratoire.

Définir les besoins’

Le laboratoire n’est pas un lieu adéquat pour le bricolage. Les normes draconiennes qui régissent les secteurs de la santé ou de l’agro-alimentaire imposent l’utilisation de produits certifiés, jusques et y compris les systèmes informatisés. Dans un tel environnement, mieux vaut utiliser des logiciels éprouvés et reconnus, souvent appelés progiciels. Les LIMS (Laboratory Information Management Systems, soit en français, Systèmes de Gestion des Données du Laboratoire) sont un exemple de ces progiciels. Avec une licence utisateur dont le coût oscille entre quelques centaines et quelques milliers d’euros, ce sont des logiciels pour lesquels il convient de ne pas se tromper? Parmi les logiciels proposés, lequel permettra de remplir tous les besoins ? Quel est le coût de son adaptation au fonctionnement du laboratoire ? Quelle est la fiabilité du système? et de son fournisseur ? Autant de questions qui rentrent dans les critères d’évaluation des solutions proposées. À vous de construire un appel d’offre qui permet de limiter les risques, et de connaître suffisamment le domaine pour orienter la décision.

Paramétrer un logiciel’

Les progiciels ne sont pas des outils simples de mise en’uvre et d’utilisation. Afin de répondre aux besoins très larges qu’ils sont censés couvrir, ils nécessitent une adaptation en fonction des besoins spécifiques de chaque structure utilisatrice. Ce paramétrage peut consister en une définition de l’enchaînement des tâches. « Après l’extraction de l’ADN, isoler l’ADN par centrifugation sur membrane de silicone, amplifier par PCR, puis lire le résultat. En cas d’impossibilité de lecture, reprendre deux fois le processus ? » ; il peut s’agir aussi de la mise en œvre de contrôles de saisie (« cette valeur doit être comprise 1 et 100 »),etc. Pour cela, la plupart des progiciels proposent des méthodes simples pour paramétrer leur logiciel. Votre travail consiste à procéder à ces développements, qui ne demandent pas des compétences informatiques poussées, mais qui requièrent organisation et logique.

Valider le système?

« Est-ce que toutes les fonctionnalités sont bien couvertes ? Est-ce que les performances sont assurées ? Le système est-il fiable ? Est-ce qu’il respecte les normes ? » Une fois le développement terminé, vous vous assurez que la réponse à toutes ces questions est bien positive? Pour cela, il vous faut installer le système, le mettre en test, construire et dérouler un plan de validation’ Certaines de ces tâches nécessitent parfois le recours à des consultants externes, avec qui vous travaillez, et que vous guiderez dans votre organisation.

? en passant par l’administration au jour le jour !

Prévoir, et mettre en œvre le plan de sauvegarde pour éviter toute perte de données, corriger les incidents inévitables en cours d’exploitation, effectuer l’installation des patchs et des nouvelles versions du progiciel, sont autant de tâches qui vous occupent au jour le jour. Vous êtes le responsable de la qualité des données du laboratoire !

Aucune réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales