ingénieur généraliste

La polyvalence ainsi que les diverses qualifications scientifiques et techniques de l’ingénieur généraliste font qu’il est très valorisé. Sa mission porte essentiellement sur la création et la production de toutes sortes de matériaux. L’ingénieur généraliste est amené à collaborer au sein d’une équipe composée de plusieurs experts.

Son rôle est particulièrement important dans les petites entreprises. Ses multiples capacités suscitent l’intérêt des recruteurs. Plusieurs interrogations taraudent les lycéens quand vient le moment de choisir son école d’ingénieurs, notamment l’école d’ingénieurs généraliste. Dans cet article, nous vous proposons de vous parler davantage du métier d’ingénieur généraliste, comme de la formation qui y est dispensée.

Qu’est-ce qu’un ingénieur ?

Un ingénieur, à proprement dit, est la personne chargée de trouver des solutions efficaces à des problèmes technologiques, parfois délicats, relatifs à la création, à la fabrication et à la mise en pratique de produits, de concepts, de programmes et de solutions.

L’ingénieur peut remplir de nombreuses missions dans une société, allant de la simple recherche à la réalisation et de la logistique à la commercialisation. L’ingénieur se veut être un généraliste pour pouvoir être capable de constamment s’adapter aux transformations et aux changements technologiques, socio-économiques et industriels.

Le métier d’ingénieur généraliste : comment s’y former ?

On distingue deux sortes d’écoles d’ingénieurs : une école d’ingénieurs généraliste et une école spécialisée. La formation d’ingénieurs généraliste est axée sur un cursus scientifique et technologique pluridisciplinaire très pointu, qui allie l’apprentissage des approches scientifiques, modélisation, travaux menés en laboratoire et connaissances approfondies du terrain.

Grâce à la formation, les étudiants apprennent à utiliser leurs connaissances et leurs talents dans une situation concrète pour apporter des améliorations. Mais alors, pour devenir ingénieur généraliste, que faut-il faire ? Nous le découvrons sans plus attendre.

Vous pouvez aussi découvrir :  Par quel moyen préparer son BTS en diététique ?

Pour devenir ingénieur, il faut posséder des connaissances approfondies dans les mathématiques et les sciences physiques. Il est recommandé, ensuite, après un baccalauréat S, de se lancer dans un cursus de 5 ans. Les étudiants peuvent opter pour l’une des trois options suivantes :

  • Rejoindre immédiatement une école d’ingénieurs après avoir passé le Bac.
  • Rejoindre une école d’ingénieurs par le biais d’un concours, après avoir accompli un parcours de 2 ans en prépa.
  • Rejoindre une école d’ingénieurs généraliste après avoir obtenu un niveau Bac+2.

Formation post-baccalauréat

Dans le cas de l’obtention du baccalauréat, de préférence scientifique ou technologique, on peut rejoindre les écoles d’ingénieurs généralistes en passant par des concours d’entrée de type : Concours Avenir, Puissance Alpha, etc.

En post-prépa

Pour faire son choix de classe prépa, il convient de bien vérifier que celle-ci délivre des cours en mathématiques, en sciences physiques sans oublier les sciences de l’ingénieur. Pour cela, une prépa de type MPSI, ou PCSI, ou encore une prépa PTSI, peuvent être envisagées. Vient alors le tour des concours.

Après avoir été admis à l’école, les étudiants en ingénierie seront amenés à faire des stages dans des secteurs et à des niveaux divers. Pour la dernière année de formation, bon nombre d’écoles suggèrent de la réaliser en alternance, puisque c’est la pratique qui vient parachever la formation.

Post Bac +1 et plus

En étant diplômé d’un bac+1 à bac+4, il est possible de faire une école d’ingénieurs généraliste via les admissions parallèles en passant des épreuves sur concours d’entrée, par exemple, le concours Avenir Plus, le concours ENSEA, etc. Il faut noter qu’avec une prépa ATS, suite à un BTS, vous aurez la possibilité de vous inscrire au concours ATS pour rejoindre une école d’ingénieurs généraliste.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quels sont les métiers qui recrutent sans diplôme ?

Sachez aussi qu’il existe un moyen de faire une école d’ingénieurs généraliste par apprentissage et en 3 ans, après un niveau bac+2/+3. Il convient alors de bien s’informer sur les spécialités en apprentissage que l’école peut dispenser.

Qu’est-ce que le métier d’ingénieur implique ?

L’ingénieur, pour sa part, dans son métier, ne peut se restreindre uniquement à une mission technique. Aujourd’hui, ils se voient accorder des responsabilités en matière d’organisation, de management, de marketing, de pilotage d’équipe ainsi que des missions liées à la gestion des ressources humaines.

La plupart du temps, ils évoluent dans un cadre international. Pour cette raison, les ingénieurs devraient posséder, en complément des connaissances scientifiques et techniques approfondies, des qualités de gestionnaire et de communication.

L’ingénieur généraliste, pour sa part, est une personne à tout faire, à la fois polyvalente, ingénieuse et attentive. À l’instar de n’importe quel ingénieur digne de ce nom, il détient une véritable éducation scientifique et est en mesure de mettre en pratique ces connaissances théoriques.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales