Le développement psychomoteur est un développement des plus importants pour chaque individu, et il est absolument nécessaire d’y faire attention dès le plus jeune âge, et ce, même en grandissant ou en vieillissant.

Parce que des troubles pouvant menacer ce développement existent, il y a des professionnels qui peuvent apporter leur contribution pour rendre la vie plus facile à chacun. Il s’agit des psychomotriciens.

Ce sont des professionnels qualifiés dont la mission consiste à encadrer et à venir en aide aux personnes connaissant des soucis psychomoteurs, pour une raison ou une autre. Alors, que faut-il savoir sur ce métier ?

En quoi consiste le métier de psychomotricien ?

Avant de vouloir devenir psychomotricien, il est avant tout important de s’intéresser au métier, à proprement parler, ainsi qu’aux missions confiées aux professionnels et aux attentes fixées sur eux.

Il faut donc savoir que le métier de psychomotricien est un métier plus ou moins difficile, car les professionnels ont tendance à travailler avec des patients plus ou moins difficiles. Leur domaine d’expertise concerne principalement les difficultés psychologiques qui s’expriment par le corps.

En d’autres termes, cela peut concerner les tics, les troubles du comportement, les troubles d’apprentissage, le bégaiement, etc. La principale mission d’un psychomotricien est de réapprendre des choses élémentaires et basiques à certains types d’individus à problème.

De plus, il est important de savoir qu’un tel professionnel peut souvent avoir affaire à des personnes âgées souffrant de maladies neurodégénératives, telles que Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Pour effectuer son métier en bonne et due forme, le psychomotricien fait usage de nombreuses et différentes méthodes, telles que :

  • L’expression corporelle ;
  • L’expression gestuelle ;
  • La coordination ;
  • Le jeu, etc.
Vous pouvez aussi découvrir :  Formation par correspondance : comment la choisir ?

Il s’agirait donc, d’une manière ludique de réapprendre les choses les plus basiques à leurs patients. Il faut cependant savoir que pour la réussite de la thérapie et pour l’obtention des meilleurs résultats qui soient, il est nécessaire que le psychomotricien puisse être capable d’établir une bonne relation avec ses patients.

Bien sûr, la dernière chose qu’il faut savoir à propos de ce métier, est le fait que ce soit une activité qui s’exerce sous prescription. Il faut donc avoir une bonne communication avec l’équipe médicale.

Quelle formation pour devenir psychomotricien ?

Pour être en mesure de pratiquer le métier de psychomotricien, il est nécessaire de suivre une formation particulière qui permet d’obtenir un diplôme de psychomotricien. Il s’agit d’un diplôme d’État qui peut être obtenu après trois ans d’études.

En d’autres termes, il faut savoir que ce diplôme est un diplôme bac +3. Pour y avoir accès, il faut bien évidemment avoir son bac et s’inscrire sur Parcoursup. Grâce à cela, il est possible d’avoir accès à un concours qui permet d’intégrer une école de psychomotricien.

Ceci étant dit, il faut également savoir qu’il est possible de passer outre le concours et d’être admis grâce à un bon dossier, et à la suite d’un entretien favorable. Dans la plupart des cas, pour s’inscrire à une telle formation, il est préférable d’être titulaire d’un bac scientifique.

D’ailleurs, beaucoup d’étudiants préfèrent faire une année de préparation avant d’intégrer une école psychomotricien, et ce, afin de mettre toutes les chances de leur côté.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quelle formation suivre pour ouvrir son restaurant ?

La scolarité en institut possède un prix qui se situe entre 1 000 € dans une université et 7 700 € dans un établissement privé.

Est-il possible d’évoluer en tant que psychomotricien ?

Le salaire de psychomotricien s’élève à environ 1 827 € brut par mois, et ce, en étant dans le monde hospitalier et en tout début de carrière. Ceci étant dit, il est important de savoir que ce métier possède des possibilités d’évolution susceptibles de plaire à beaucoup de personnes.

En effet, il est possible de basculer vers un métier d’auxiliaire de médecine dans plusieurs services hospitaliers différents. Il est même possible de poursuivre une formation en continu pouvant aboutir vers un diplôme de bac +5 et assurer des missions bien plus importantes.

Outre cela, il est important de savoir qu’un psychomotricien peut tout à fait avoir recours à des passerelles pour complètement changer de métier. Il est donc tout à fait capable de basculer vers une carrière de masseur-kinésithérapeute ou d’ergothérapeute ou même devenir cadre de santé.

Quoi qu’il en soit, la formation de psychomotricien peut ouvrir de nombreuses portes à ceux qui la suivent, ce qui la rend très intéressante pour tout le monde.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales