Formation en psychologie : les clés pour devenir un professionnel

Formation en psychologie : les clés pour devenir un professionnel
Table des matières
Note de cet article

La formation en psychologie constitue un passage obligatoire pour toute personne désirant exercer le métier de psychologue, psychothérapeute ou conseiller en orientation professionnelle. Ce domaine d’étude riche et complexe requiert une excellente connaissance des principes théoriques, méthodologiques et pratiques pour mieux appréhender les défis de ce secteur en constante évolution. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les différentes formations en psychologie disponibles ainsi que leurs spécificités.

Catalogue varié de formations qualifiantes en psychologie

Pour obtenir un diplôme national en psychologie, plusieurs voies de formation sont possibles selon le niveau d’études initial, les ambitions professionnelles et les compétences recherchées par le futur spécialiste de la santé mentale. Parmi ces options figurent :

  • Le Diplôme d’Études Universitaires Générales (DEUG) : ce cursus de deux années post-baccalauréat initie les étudiants aux fondamentaux de la psychologie et leur permet de poursuivre à la suite en licence.
  • La Licence en Psychologie : cette formation complète sur trois années équivaut au diplôme de BAC+3. La première année sert généralement de tronc commun pour les étudiants puis les parcours se spécialisent en fonction des filières choisies.
  • Le Master en Psychologie : niveau BAC+5, cette formation permet d’acquérir des compétences professionnelles avancées et de se préparer à une carrière dans la recherche ou l’enseignement.
  • Le Doctorat en Psychologie : ce diplôme national correspondant au grade de docteur après un cursus de huit années d’études supérieures est généralement destiné aux personnes souhaitant travailler en tant que chercheurs, enseignants-chercheurs ou responsables de structures dans le secteur public ou privé.
  • Les formations complémentaires pour obtenir un certificat de compétences professionnelles : elles sont accessibles à tous les niveaux d’études et s’adressent principalement aux professionnels déjà en activité qui souhaitent enrichir leurs connaissances, développer de nouvelles compétences ou changer de fonction.

La spécialisation : un atout majeur pour les futurs psychologues

Au sein des nombreuses disciplines de la psychologie, il est essentiel de choisir une spécialisation adaptée à ses aspirations professionnelles et au contexte socio-économique actuel. Aujourd’hui, plusieurs domaines de la psychologie attirent particulièrement l’attention des étudiants et recruteurs :

  • Psychologie clinique : axée sur l’évaluation, le diagnostic et le traitement des troubles psychopathologiques et des dysfonctionnements d’ordre émotionnel, comportemental et cognitif.
  • Psychologie sociale : aborde l’étude des relations humaines dans différents contextes sociaux et culturels pour mieux comprendre les mécanismes qui régissent notre comportement et nos interactions.
  • Psychologie du travail et des organisations : focalisée sur l’étude des aspects psychologiques liés au monde professionnel, de la sélection des personnels jusqu’à la qualité de vie au travail en passant par la motivation et la gestion des conflits ou le stress professionnel.
  • Psychologie du développement : explore les différentes étapes du cycle de vie (enfance, adolescence, âge adulte, vieillesse) dans leur dimension sociale, émotionnelle et cognitive afin d’identifier les facteurs favorisants ou entravant l’épanouissement individuel.
  • Neuropsychologie : vise à comprendre les liens entre le fonctionnement cérébral et les fonctions cognitives (mémoire, attention, raisonnement, perception…) ainsi qu’à développer des méthodes de rééducation adaptées aux troubles cognitifs résultant de lésions cérébrales.

Les compétences clés d’un bon psychologue

Au-delà des connaissances théoriques et pratiques apportées par une formation en psychologie, plusieurs compétences transversales sont indispensables pour exercer ce métier dans les meilleures conditions possibles. Parmi elles figurent :

  1. L’écoute active : capacité à entendre et à comprendre les messages verbaux et non-verbaux de son interlocuteur, sans juger ni interrompre.
  2. La communication empathique : se mettre à la place de l’autre et tenter de ressentir ce qu’il éprouve pour mieux l’accompagner dans sa démarche d’évolution personnelle.
  3. La gestion du stress : savoir faire face aux situations difficiles et/ou imprévues sans se laisser submerger par ses émotions ou celles des autres.
  4. L’esprit critique : être capable d’analyser, de questionner et d’évaluer les informations recueillies pour élaborer des hypothèses fondées sur des preuves objectives et rationnelles.
  5. L’autonomie : savoir organiser son travail, gérer les priorités et prendre les décisions nécessaires à l’exercice de son activité professionnelle.

Intérêt de la formation continue en psychologie

Après avoir obtenu leur diplôme, les psychologues ont tout intérêt à poursuivre leur formation tout au long de leur carrière pour maintenir et développer leurs compétences professionnelles. En effet, le monde de la santé mentale est en constante évolution, tant au niveau des connaissances scientifiques que des pratiques cliniques et thérapeutiques. La formation continue permet donc :

  • De rester informé des avancées de la recherche dans son domaine de spécialisation.
  • D’améliorer son expertise en explorant de nouvelles approches théoriques ou méthodologiques.
  • De renforcer son réseau professionnel en participant à des congrès, colloques et formations organisés par des instances reconnues dans le secteur de la psychologie.

En somme, une formation en psychologie de qualité, un choix judicieux de spécialisation et un investissement constant dans la formation continue sont des éléments clés pour se construire une carrière solide et prestigieuse dans le monde de la santé mentale.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp