Se former c’est acquérir de nouvelles compétences, pour un emploi meilleur, plus stable et plus intéressant. Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi ou indépendant, une formation est la meilleure opportunité pour évoluer et structurer votre carrière professionnelle. Il existe des formations de courte ou de longue durée qui vous permettent d’avoir un diplôme ou une certification pour vous introduire dans le monde du travail, et vous cherchez sûrement un moyen pour la financer. Dans la suite de notre article, nous vous guiderons pour choisir le dispositif qui pourra vous permettre de financer votre formation professionnelle.

Pourquoi choisir de se former ?

De nombreuses personnes ont choisi de se former pour plusieurs raisons selon leurs statuts et leurs besoins pour intégrer la vie professionnelle. Vous pouvez donc chercher une qualification à travers une formation pour :

  • s’intégrer ou se réintégrer dans le monde de l’emploi ;
  • évoluer pour s’adapter à un poste ;
  • se reconvertir.

Notez que la formation est un droit pour tous pour s’adapter à une société qui évolue. La mise en œuvre de ce droit peut varier selon votre situation. Donc vous avez accès à une formation que vous soyez :

  • salarié ;
  • demandeur d’emploi ;
  • indépendant.

Financer une formation pour un salarié

Faisons un rappel de l’article L6321-1 du code du travail qui est clair en ce qui concerne l’obligation de la contribution des entreprises pour le financement de la formation professionnelle pour leurs salariés. Notez que les OPCO (Opérateurs de Compétences) collectent les fonds qui sont prévus pour les formations professionnelles auprès des entreprises même si ces dernières ne procèdent pas à des formations internes.

L’enveloppe destinée à la formation professionnelle dépend de l’effectif des entreprises en question, et l’acquittement est strictement surveillé par l’état par le biais de déclarations annuelles fournies par les entreprises.

Dispositifs de formation professionnelle pour un salarié

Que vous suivez une formation proposée par l’entreprise ou non, votre établissement peut la prendre en charge selon la différence des dispositifs appliqués.

Plan du développement des compétences

L’employeur est chargé de la mise en œuvre du plan de développement des compétences en tant que soutien pendant la carrière de ses salariés afin de maintenir leurs emplois dans l’entreprise d’une part, et la mise à jour de leurs compétences d’une autre part.

Avec ce dispositif, le salarié s’adapte avec l’évolution du poste qui est garantie par l’employeur à travers le financement de sa formation qui est pris en charge par l’OPCO.

Dispositif Pro-A

Le dispositif Pro-A ou promotion par alternance, peut être initié par le salarié ou l’employeur, c’est une alternance entre la formation et la période professionnelle.

Ce dispositif présente un grand avantage car il assure un brassage entre l’acquisition d’une formation dans un domaine et l’adapter avec votre environnement professionnel.

C’est l’OPCO qui prend cette formation en charge en alternance ou financée partiellement ou dans sa totalité selon votre domaine professionnel et les conditions fixées.

Le CPF

Le CPF ou compte personne de formation est un compte appartenant au salarié, par lequel il participe au financement d’éventuelles formations pendant sa carrière professionnelle.

C’est la caisse des dépôts et cotisations qui alimente ce compte alloué spécialement pour la formation professionnelle du salarié.

Le CPF de transition

Financé par les commissions paritaires interprofessionnelles régionales, ce dispositif permet au salarié de quitter son poste pendant sa formation professionnelle, mais peut être refusé par l’employeur. En cas de refus, le salarié peut trouver un autre dispositif adapté.

Financer une formation pour un demandeur d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous avez la possibilité de financer votre formation à travers 3 dispositifs :

  • le CPF ;
  • le pôle emploi ;
  • le conseil régional.

Le CPF

Si vous êtes un demandeur d’emploi et vous avez déjà travaillé avant de vous retrouver sans emploi, vous avez sûrement cotisé pour votre CPF.

Si le montant de votre cotisation est insuffisant, le pôle emploi, le conseil départemental ou la caisse de retraite peuvent prendre en charge le supplément pour le financement de votre formation.

Le pôle emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, il suffit de contacter votre conseiller pôle emploi qui va actionner tous les dispositifs nécessaires pour le financement de votre formation.

Le pôle emploi met à la disposition des demandeurs d’emploi le dispositif AIF sous certaines conditions pour verser la totalité des frais de formation.

Le Conseil Régional

Ce programme varie selon les régions, il suffit de demander des renseignements auprès de votre conseil régional si le dispositif du programme régional de formation est disponible pour votre région. Si c’est le cas, vous pouvez bénéficier d’un chèque formation ou d’un passeport VAE.

Financer une formation pour indépendant

Si vous êtes travailleur indépendant, les dispositifs de financement ne changent pas puisque vous contribuez à la formation professionnelle (CFP). Votre contribution est versée au FAF (fond d’assurance formation) qui prendra en charge le financement de votre formation.

Vous pouvez également accéder à votre budget CPF en vous acquittant de votre contribution au CFP. Vous devez être à jour avec le CFP sinon votre compte CPF ne sera pas alimenté, et dans ce cas il vous serait impossible de financer votre formation.

Categories:

Tags:

No responses yet

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales