Est-ce que la médecine est une science exacte ?

Table des matières
4.9/5 - (171 votes)

Le mot médecine provient du latin « medecina ». En français, ce terme veut dire littéralement « remède ou potion ». À propos de la médecine, le spécialiste Emmanuel Kant s’est prononcé. Il affirme au XVIIe siècle qu’elle est «un art et non une science exacte». A-t-il raison de s’exprimer ainsi ? Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de cette interrogation.

La médecine est loin d’être une science exacte : elle est plutôt une partie des sciences humaines

Après avoir ausculté un malade, le spécialiste lui propose une solution évidente, s’appuyant sur ses symptômes. Généralement, après un diagnostic, les médecins se prononcent assez rapidement sur de simples maux courants. Parmi ceux-ci figurent par exemple l’angine et le rhume.

En revanche, s’agissant de maux plus complexes et moins fréquents, il lui faut prendre plus de temps avant d’arriver à une conclusion. C’est en effet la condition sine qua non pour qu’il apporte des résultats exacts et une bonne solution après les examens réalisés.

Les sciences humaines désignent généralement les études de psychologie et de sociologie. Elles étudient des aspects de la réalité humaine sur les plans individuel et collectif. De même, elles regroupent des disciplines scientifiques qui tentent d’expliquer des phénomènes. La plupart du temps, les explications de ces phénomènes relèvent des faits sociaux, des actions de l’environnement sur l’homme, des attitudes humaines, etc.

De ce fait, la médecine est considérée comme une science humaine parce qu’elle est repensée en permanence. C’est d’ailleurs ce qui explique les nombreuses définitions qu’on lui prête.

Vous pouvez aussi découvrir :  Cybercollege : l'ENT des collégiens de la Loire

Le diagnostic des médecins peut être parfois difficile à poser

Après avoir fait le tour des symptômes développés par le patient, le médecin doit parfois beaucoup réfléchir avant de trouver le diagnostic. Ceci est tout à fait normal, car le nombre de symptômes est strictement inférieur au nombre de maladies existantes dans le monde. Aujourd’hui, il est dénombré près de 300 symptômes pour une dizaine de milliers de maux. C’est pourquoi il peut être très difficile de statuer par rapport à une maladie, d’autant plus qu’il en existe plusieurs qui présentent quasiment les mêmes symptômes.

De même, certains patients n’arrivent tout simplement pas à exprimer leurs symptômes pour de multiples raisons. Ce peut être en raison de :

  • problèmes d’expression ;
  • un problème de ressenti ;
  • la peur d’être jugé, etc.

Tout simplement, certains malades omettent des symptômes, pensant qu’ils ne sont pas importants. Tous ces paramètres peuvent conduire le médecin à réaliser un mauvais diagnostic.

Certains traitements proposés par les médecins ne sont pas adaptés aux patients

Chaque patient étant unique, le médecin doit adapter les soins à chaque individu selon son diagnostic. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, d’un médecin à l’autre, les opinions peuvent être différentes. Ceci ne remet aucun cas en branle les compétences et l’expertise des professionnels de santé. Bien au contraire. Les médecins se basent toujours sur leur expérience dans la cure d’une maladie pour identifier le traitement adapté à chaque situation.

Les hommes sont plus exigeants envers la médecine

Comme susmentionnée, la médecine est exercée par des personnes qui ne sont pas infaillibles. Ils ne sont pas du tout à l’abri des erreurs. Depuis lors, la médecine a connu de véritables améliorations en comptant aujourd’hui sur les prouesses de l’intelligence artificielle. Plus elle s’améliore, plus les humains se montrent exigeants envers elle. Ils demandent parfois l’impossible en désirant qu’elle les guérisse à coup sûr ou qu’elle les empêche de retomber malades. Parfois même, les patients veulent qu’elle ne se trompe jamais de diagnostic, ce qui est très loin d’être le cas.

Vous pouvez aussi découvrir :  Master informatique : tout ce qu'il faut savoir sur cette formation !

En définitive, la médecine n’est pas une science exacte. Le médecin ne dispose pas d’un savoir médical absolu. En fonction de son expérience, il propose à ses patients un traitement adapté au mieux à leur situation. Aussi, comme tout être humain, il peut se tromper.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp