Le pharmacien est un spécialiste des médicaments. Il occupe une place fondamentale au cœur du système de soins puisqu’il veille à l’utilisation correcte et efficace des traitements médicamenteux. Si la majorité des pharmaciens exercent en officine, d’autres œuvrent dans le domaine de la biologie médicale, dans des institutions de soins ou encore dans la distribution pharmaceutique.

Vous voulez entreprendre une carrière médicale dans le secteur pharmaceutique ? Vous trouverez dans cet article toutes les informations qu’il vous faut : formation, salaire…

Dans quels champs d’activité intervient un pharmacien ?

Tout d’abord, l’emploi du pharmacien implique de livrer les traitements ordonnés par le spécialiste de la santé. Il reste vigilant sur les possibles complications et peut suggérer des médicaments qui ne sont pas prescrits ou des génériques.

Sa mission de renseignement, de conseil et de prévention est essentielle. Il peut aussi confectionner des préparations particulières, mais en respectant la prescription médicale.

Le pharmacien hospitalier délivre les traitements à administrer aux patients et assure que les protocoles élaborés avec les docteurs sont respectés.

Au sein d’un laboratoire privé, les pharmaciens biologistes ont la possibilité d’être directeurs, tout en pratiquant eux-mêmes les examens. En laboratoire public, ils sont embauchés sur concours.

Enfin, dans l’industrie pharmaceutique, tout est effectué par le pharmacien durant son élaboration.

On constate qu’un pharmacien peut exercer et se spécialiser dans différents champs d’activité.

Formation : comment devenir pharmacien ?

Pour devenir pharmacien, il est nécessaire de décrocher un diplôme de docteur en pharmacie. Le cursus universitaire se déroule sur 6 à 9 ans compte tenu de la discipline choisie.
Les lycéens ont la possibilité de s’engager dans des études de pharmacie après avoir effectué 1, 2 ou 3 ans d’études supérieures.

Le tronc commun

Les 2 premières années permettent aux étudiants ayant été acceptés dans la formation de pharmacien, de se perfectionner dans le domaine des sciences pharmaceutiques appliquées ensuite au secteur de la santé et de la médecine. Par ailleurs, les candidats reçoivent une initiation à la réglementation, aux techniques de communication et à la langue anglaise.
Outre les heures de cours, le cursus prévoit plusieurs travaux pratiques lors desquels les étudiants élaborent et mènent des essais expérimentaux.
Enfin, il est prévu que ceux-ci effectuent des stages obligatoires, en particulier dans une pharmacie.
Dès lorsque que la 3ème année est achevée, les candidats reçoivent le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques ou DFGSP, un diplôme valant comme licence.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quelle est la science la plus exacte ?

4ème et 5ème années : choisir sa voie

Au cours du deuxième cycle des études de pharmacie, les matières biologiques et pharmaceutiques sont abordées de manière intensive. Par ailleurs, les étudiants reçoivent des notions portant sur l’éthique et la déontologie, mais aussi sur la santé civile.
À compter du deuxième semestre de la 4e année, les étudiants décident de se diriger vers l’une des trois filières suivantes :

  • Officine : pour travailler dans une pharmacie ;
  • Industrie : pour évoluer au sein de l’industrie pharmaceutique, cosmétique, agro-alimentaire ou au sein des organismes sanitaires ;
  • Préparation à l’internat : pour intégrer les services de pharmacie hospitalière ou de biologie moléculaire. Les étudiants qui décident de suivre l’internat se présentent à un concours lors de la 5e année.

La formation accorde une place non-négligeable aux stages pratiques.
À l’issue de la 5e année, les étudiants acquièrent le diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques (DFASP), titre qui équivaut à une maîtrise.

3ème cycle court ou internat

Le cycle court, se déroule en une année à compter de la 5e année, il est destiné aux candidats ayant opté pour les options pharmacie et industrie. Cette année prévoit un stage de 6 mois.
Le cycle long ou internat, réalisé en 4 ou 5 années post master est ouvert sur concours. Deux options de spécialisation vous seront présentées, en fonction de votre grade et de votre projet professionnel :

  • Pharmacie hospitalière ;
  • Biologie médicale.

L’internat est effectué en alternance entre un enseignement spécialisé et un stage effectué à temps complet.

Dès cette troisième année terminée, les internes présentent une thèse pour décrocher le diplôme de docteur en pharmacie. En vue d’obtenir le diplôme d’études spécialisées (DES), un mémoire de fin d’études doit être déposé.

Salaire d’un pharmacien

Le salaire d’un pharmacien connaît de grandes variations en fonction du champ d’activité dans lequel il travaille. Ainsi, un novice touche entre 2000 et 3000 € mensuels.
Toutefois, en général, les pharmaciens de tous les secteurs d’activité gagnent entre 3000 et 10000 € bruts par mois.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quelle formation est nécessaire pour devenir dentiste ?

Pourquoi choisir un emploi dans la santé ?

De manière plus large que le métier de pharmacien, le secteur de la santé est en pleine expansion. Effectivement, de plus en plus de jeunes (et de moins jeunes) décide de se lancer dans des études de santé pour décrocher un diplôme afin d’exercer dans le domaine de la santé. Mais, en réalité, quels sont les raisons qui peuvent pousser une personne à choisir un emploi sante ? Retrouvez ci-dessous plusieurs arguments en faveur d’un tel choix.

De nombreux choix de carrière possible

Comme indiqué plus haut, le secteur de la santé est riche en opportunité. En effet, il existe de nombreux métiers différents qui touchent au domaine de la santé. Si les métiers tels que pharmacien, chercheur, médecin, infirmiers ou même kinésithérapeute sont toujours très demandés d’autres métiers plus innovants existent. Effectivement, de nombreuse startup recrutent des personnes issues de formations en santé pour développer de nouvelles technologies permettant d’équiper l’hôpital de demain.

Des salaires confortables

Il n’est pas étonnant que ce type de secteur d’emploi implique que l’on paye de manière confortable les personnes qui y travaillent. En effet, le secteur de la santé permet d’accéder à des grilles de salaires qui sont souvent très intéressante. Pour cause, le nombre d’années d’études souvent élevé nécessaire à l’obtention d’un diplôme dans la santé. Ainsi, il n’est pas injustifié qu’une personne qui travaille dans la santé dispose d’un salaire confortable.

Des métiers passionnants

Il s’agit-là du supplément de la majorité des emplois dans la santé. En effet, travailler dans la santé permet de vivre des sensations que l’on ne pourra pas expérimenter ailleurs. Ainsi, par exemple, un médecin urgentiste aura une vie professionnelle riche en sensation et chacun de ses jours de travail ne ressemblera pas à celui de la veille.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales