Choisir sa vocation est une responsabilité que tout le monde devrait rencontrer à un moment ou à un autre de son existence, et il faut savoir que de nombreuses options peuvent s’offrir à eux.

Parmi les métiers les plus en vogue, et ce, peu importe la génération dans laquelle on est, est celui de dentiste. Il s’agit d’une profession à la fois altruiste, mais qui permet également de vivre aisément. Alors, que faut-il savoir sur ce métier ? Comment devenir dentiste ?

En quoi consiste le métier de dentiste ?

Le dentiste est un professionnel très compétent et performant qui parvient à offrir des soins bucco-dentaires à des personnes qui en ont grandement besoin. Bien sûr, pour parvenir à obtenir des résultats satisfaisants, ce dernier s’aide avec un équipement nécessaire qui consiste en un plateau technique.

Les missions d’un dentiste, aussi connu sous le nom de chirurgien-dentiste, sont nombreuses, car il fait jouer son expertise pour compléter différentes tâches, telles que :

  • Effectuer des opérations chirurgicales ;
  • Tailler et/ou reconstituer les dents ;
  • Poser des prothèses dentaires ;
  • Redresser les dents …

Il faut savoir qu’en règle générale, les dentistes peuvent se spécialiser dans une ou plusieurs disciplines. En effet, il est tout à fait possible de tomber sur des professionnels spécialisés en orthodontie, ce qui signifie qu’ils effectuent les soins nécessaires pour le redressement des dents et de la structure buccale en général.

Pour suivre cette voie-là, il est nécessaire de suivre une formation de dentiste permettant d’acquérir toutes les notions et les compétences requises.

Quelle formation pour devenir dentiste ?

Pour devenir dentiste et être en mesure d’exercer ce métier en bonne et due forme, il est nécessaire de suivre une formation spéciale. Cette dernière aboutit vers un diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire.

Vous pouvez aussi découvrir :  Comment devenir agriculteur de CBD ?

Cette formation consiste en 6 années d’études de dentiste qui sont organisées en 3 cycles. Le premier s’effectue sur 3 ans. Pour pouvoir passer de la première année à la deuxième, il faut réussir un concours très sélectif.

Le deuxième cycle se fait sur 2 ans, il est connu sous le nom d’études odontologiques ou DCEO. Enfin, pour ce qui est du troisième et dernier cycle, il existe deux alternatives : le cycle court et le cycle long.

Le cycle court est destiné aux étudiants souhaitant exercer le métier de dentiste en tant que libéraux et il se déroule sur 1 an. Le cycle long, quant à lui, s’effectue sur 3 ou 4 ans et il est accessible grâce à un concours d’internat.

Lors de ce cycle, il est possible d’avoir accès à trois spécialités différentes et il est possible d’obtenir deux diplômes, le premier étant le diplôme d’État en chirurgie dentaire et le second est un diplôme d’études spécialisées.

Quel est le salaire d’un dentiste ?

Le salaire de dentiste est un salaire qu’il est difficile de déterminer avec précision, car il existe différentes options concernant les débouchés, ce qui peut changer les chiffres. Cependant, il faut savoir que le salaire d’un chirurgien-dentiste peut avoisiner 6 100 € nets par mois, s’il exerce en tant que libéral.

Bien sûr, ce chiffre peut très bien changer en fonction de la clientèle, des honoraires, etc. Ceci étant dit, un chirurgien-dentiste exerçant son activité en tant que salarié peut toucher entre 2 800 € et 3 500 € brut par mois.

Quelle évolution est possible pour un dentiste ?

Devenir chirurgien-dentiste peut donner lieu à d’innombrables opportunités pour les praticiens. En effet, ces derniers peuvent tout à fait débuter leur carrière en tant que salariés, puis basculer vers un exercice libéral de leur activité.

Vous pouvez aussi découvrir :  Je souhaite trouver une formation éligible au CPF, où chercher ?

Pour cela, il est possible, soit de créer son propre cabinet, ce qui est quelque peu laborieux, car il faut tout commencer de zéro, ou alors reprendre un cabinet déjà existant. Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’il s’agit de la meilleure évolution pour ces professionnels de la santé.

D’ailleurs, environ 9 dentistes sur 10 exercent à titre libéral en France. Ceci étant dit, il faut tout de même garder en tête qu’il ne s’agit pas de la seule alternative disponible.

En effet, un chirurgien-dentiste peut tout à fait se spécialiser dans un domaine en particulier et exceller dessus, ce qui pourrait lui permettre de se tourner vers l’enseignement supérieur, dans un cadre d’études dentaires bien entendu.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales