Le spationaute français Thomas Pesquet est parti dans l’espace en 2016. Il a effectué une deuxième mission en 2021 sur la station spatiale internationale. Son succès est accentué par sa présence dans les réseaux sociaux. En effet, il partage son quotidien avec ses abonnés. Ainsi, de nombreux jeunes désirent devenir astronautes. Découvrez ici comment devenir astronaute comme Thomas Pesquet.

Comment se faire recruter comme astronaute ?

Il n’y a pas une formation spécifique qui permet de devenir astronaute. En effet, plusieurs cursus offrent l’opportunité de participer à une mission dans l’espace. Par ailleurs, il faut savoir que les astronautes réalisent de nombreuses simulations et tâches au sol avant de partir sur une station spatiale.

Les profils recherchés

Comme les missions des agences spatiales concernent le plus souvent l’exploration, les profils suivants sont plus recherchés :

  • des chercheurs dans les domaines scientifiques,
  • des ingénieurs,
  • des titulaires de masters dans des filières scientifiques et technologiques…

Par ailleurs, il faut justifier une expérience professionnelle dans son domaine de plus de 3 ans. En outre, la maîtrise de l’anglais à l’oral et à l’écrit est un critère indispensable. L’informatique, la physique et d’autres sciences de l’ingénieur offrent plus de chances d’être sélectionné.

Le processus de recrutement

Le processus de recrutement dans les agences spatiales est très sélectif. D’ailleurs, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a fait une annonce en 2021 pour recruter différents profils. Il est ainsi possible de faire un stage ou d’obtenir un contrat permanent. Les filières comme l’administration, le droit ou la communication peuvent aussi permettre d’intégrer une agence spatiale.

Vous pouvez aussi découvrir :  Comment étudier la Data Science après un bac économie ?

Les conditions d'âge et de nationalité

Les candidats doivent être âgés entre 27 et 50 ans pour devenir astronautes. Toutefois, il est possible d’être recruté dans une agence en étant plus jeune. En outre, il faut être un ressortissant d’un État membre de l’ESA.

Quelles compétences avoir pour devenir astronaute ?

Pour avoir la chance comme Thomas Pesquet de faire un séjour dans l’espace, il faut détenir certaines compétences et avoir certaines qualités. En effet, les candidats sont nombreux tandis que les postes sont rares. Ainsi, pour se démarquer, le candidat doit démontrer de bonnes qualités relationnelles. Il doit en outre être capable de travailler en équipe.

En plus, les missions et les conditions de travail peuvent être contraignantes, voire stressantes. De ce fait, le candidat doit être en mesure de résister à la pression. Une des compétences attendues chez un astronaute est la maîtrise de plusieurs langues, dont l’anglais. En effet, l’environnement du travail dans le domaine de l’espace exige des capacités à s’exprimer en anglais. Pouvoir s’exprimer dans d’autres langues est aussi un atout.

En plus, le candidat astronaute doit avoir de très bonnes aptitudes physiques. D’ailleurs, des tests sont organisés pour déterminer les conditions physiques des candidats. Les autres compétences concernent les connaissances dans les domaines de la science, de la technique et de la technologie. Les connaissances astronautiques et en mécanique spatiale sont aussi extrêmement importantes.

Quelles sont les formations à suivre pour participer à une mission spatiale ?

Les aspirants astronautes recrutés par une agence spatiale doivent subir une formation. Celle-ci leur permet de découvrir l’agence, les vols spatiaux, les opérations spatiales, etc. Cette formation contient également des modules en robotique, en parachutisme, en réanimation et les premiers soins. Les candidats sont aussi formés à la survie et à l’utilisation des équipements. À l’issue de la formation, ils reçoivent le titre d’astronaute.

Vous pouvez aussi découvrir :  Licence science de la vie : accessibilités, débouchés et programmes

En attendant une mission dans l’espace, les astronautes suivent une formation continue et réalisent d’autres tâches. Ils se perfectionnent et forment d’autres candidats. Ils peuvent aussi visiter des centres de formation ou écoles pour inciter les jeunes aux études scientifiques. En fonction de la nature de la mission, des formations spécifiques peuvent aussi être organisées.

Les simulateurs et les laboratoires virtuels permettent d’accomplir des entraînements très pratiques. Ces entraînements sont extrêmement rigoureux. Par ailleurs, l’astronaute peut passer plus de 90 % de son temps au sol pendant sa carrière.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales