La science est une activité pratiquée par l’homme depuis plusieurs siècles et qui est enseignée à l’école, au collège et à l’université. Elle demeure cependant une activité complexe et difficile à définir. Pour mieux la cerner, il faudra se baser sur différents éléments au moment de son explication. Sans plus tarder, voici tout ce qu'il faut savoir pour avoir une définition complète de la science !

La définition de la science selon son étymologie et selon certains auteurs

Étymologiquement, le mot science vient du mot latin "scientia" qui signifie « connaissance ». Ce dernier provient à son tour du verbe "scire" qui veut dire « savoir ». Outre la définition étymologique, certains auteurs proposent également d’autres définitions.

Aristote

Pour Aristote, la science est la connaissance démonstrative d’un phénomène. Cette démonstration se base sur des principes universels et aboutit à des conclusions également universelles. C’est pour cela que selon Aristote, il n’y a de science que du général.

Michel Blay

Selon Michel Blay, philosophe et historien, la science est la connaissance claire et nette de quelque chose. Elle se fonde sur des principes évidents, des démonstrations et des expériences.

André Lalande

Pour André Lalande, la science est un ensemble de procédés qui visent à aboutir à la vérité. Elle ne résulte guère des sensibilités ou intérêts individuels, mais de l’utilisation de méthodes rigoureuses.

Comprendre et définir la science à travers ses caractéristiques

La science possède un certain nombre de caractéristiques qui permettent de mieux la comprendre.

L’objectivité

Il s’agit de la première caractéristique de la science. Afin de produire des connaissances véridiques, le chercheur doit se départir de ses préjugés et prénotions et se focaliser uniquement sur son objet d’étude. Une recherche non objective conduit ainsi à des résultats biaisés, éloignés de la réalité.

Vous pouvez aussi découvrir :  Bien rédiger son projet de formation motivé

La rationalité

La science étudie des faits ou des phénomènes réels et non abstraits. À cet effet, la vie après la mort, Dieu, etc. ne sont pas des sujets d’étude scientifique, puisqu'ils relèvent de l’imaginaire.

La rigueur

Afin de pouvoir produire de la connaissance, la science recourt à des principes, des techniques et méthodes définies à l’avance. Autrement dit, elle ne se fait pas de façon aléatoire ou hasardeuse, mais nécessite une certaine rigueur.

La vérifiabilité

Les résultats issus d’une recherche scientifique doivent pouvoir être vérifiés par d’autres chercheurs. C’est le seul moyen pouvant permettre de s’assurer de leur véracité.

L’universalité

Comme l’a révélé Aristote, les résultats d’une étude scientifique doivent se baser sur des principes techniques et méthodes admis par tous. Ils doivent aussi pouvoir être généralisés à l’échelle mondiale.

Comprendre et définir la science à travers ses typologies

Pour bien comprendre la science, il est également nécessaire d’en connaître les principaux types. Il existe en effet trois grandes familles de science.

Les sciences formelles

Les sciences formelles étudient des idées et des symboles théoriques et essaient de leur trouver une application réelle ou pratique. Ainsi, malgré leur nature plus ou moins abstraite, elles sont utiles à tous les autres types de sciences. L’informatique, les mathématiques et la statistique font partie des principales sciences formelles.

Les sciences naturelles

Cette catégorie de sciences étudie les phénomènes réels et naturels. Il s’agit ainsi de sciences profondément ancrées dans la réalité contrairement aux sciences formelles. Les phénomènes géologiques, (tremblements de terre, éruption volcanique, etc.), les maladies et autres constituent les sujets d’étude des sciences naturelles.

Vous pouvez aussi découvrir :  Quelle est l'utilité d'une licence de biologie ?

Les sciences sociales et humaines

Ce sont des sciences résolument tournées vers l’homme. Elles étudient ses manières de penser et d’agir ainsi que les relations qu’il entretient avec ses semblables. Les sciences sociales et humaines sont apparues en dernière position. Elles sont considérées par certains comme étant des sciences molles, c’est-à-dire n’aboutissant pas à des résultats exacts. La psychologie, la sociologie et l’anthropologie constituent les principales sciences sociales et humaines.

En somme, la science ne possède guère une définition exacte. Sa conception ainsi que sa compréhension varient d’un auteur à un autre. Elle renvoie cependant à deux principaux éléments que sont la connaissance et les méthodes utilisées pour la produire.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes un groupe de passionnés en science. Nous fournissons des articles du vulgarisation et des avis sur des formations ainsi que des compte rendu métier.

    Suivez-nous au fil de nos articles pour en savoir plus.



    Copyright Vocasciences.fr | Métiers, Formations et blog science.

    Mentions légales